Loading ...

Je vais de l’avant sur le divan

Je me fais suivre! Ah bon, mais tu l’assumes ? Une réponse souvent entendue lorsque j’annonce haut et fort suivre une thérapie psychologique. Non je ne suis pas une malade mentale, j’ai juste comme chaque être humain au moins une fois dans sa vie eu le sentiment d’être perdue, de ne plus comprendre mon utilité sur Terre et je me suis laissée happer par les tracas du quotidien me plongeant dans la morosité et la noirceur de mon âme.

psychologie-oreille-yeux-fermesDes petits troubles sont apparus, sommeil agité, plaque d’eczéma, maux de ventre, que l’on met rapidement sur le compte du stress et puis on prend des cachets pour aller mieux. Mais dans le fond ça ne va pas mieux, je ressentais un vide énorme et j’étais incapable de l’expliquer, au contraire je fuyais ces alertes de mon corps. Puis après plusieurs épisodes maussades, j’ai osé aller sur le divan, tout simplement pour parler de ce vide et me confronter à moi même.

Mon psychologue m’a aidé à me poser les bonnes questions et à aller chercher les réponses au plus profond de mon être. Au début j’avais honte d’en parler, je me souciais du regard des autres, des fameux « on-dit » qui nous empoisonnent l’existence, et puis au fur et à mesure des séances, j’ai appris à m’accepter et à me comprendre. C’était une véritable renaissance, un nouveau moi venait d’émerger, un être fort et prêt à croquer la vie à pleine dent. Cette expérience je la recommande à toute personne sentant  un malaise psychique souhaitant tel le phénix renaître de ses cendres. Si vous êtes résidants belges, je vous conseille ce cabinet , psychologue-saint-gilles.be, réputé pour leur professionnalisme et leur capacité d’écoute.

Après le divan, le renouveau

Voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, trouver au plus profond de ses entrailles, sa raison d’être m’amène aujourd’hui à vivre une vie sereine. Finie la morosité, cette mine grisée par les soucis, bonjour pensée positive et projet de vie.

Après ma thérapie, j’ai décidé de me tourner vers les autres par le biais d’une association distribuant des repas chauds pour le plus démuni, j’ai commencé l’art de la méditation et du yoga pour ressourcer mon esprit et mon corps. J’ai donné un sens à ma vie et je suis allée de l’avant, alors non la psychologie n’est pas uniquement réservée aux détraqués mentaux, elle s’adresse à toute personne désirant se connaître au plus profond de soi et permet d’aller de l’avant.