Loading ...

Cure thermale : une pratique remboursee par l’Etat sous certaines pathologies

Normalement, une personne qui ne présente pas de pathologie grave ne doit pas suivre une cure thermale. La plupart des gens qui fréquentent ce centre de bien-être sont donc malades. Pour ceux qui recherchent un endroit de détente, ils peuvent se procurer une thalassothérapie.

Quelles sont les maladies curables par l’eau thermale ?

Cette cure thermale est marquée dans l’ordonnance du patient. C’est le médecin qui donne la référence du centre à fréquenter, parce que chaque centre a sa spécialité selon la caractéristique de son eau thermale. Le médecin va donc faire une demande à ce que le centre accepte ce patient à suivre une cure thermale dans la station déterminée. Ils vont monter un dossier ensemble pour que le patient puisse se faire rembourser à 60 % de ses frais médicaux. En effet, il a été dit que le remboursement est complet, mais il y a des détails à connaître dans la pratique de la cure, c’est pour cela que l’on a pris le chiffre 60 %.

Pour les pathologies acceptables par la SÉCU, vous avez le problème d’affection bucco-linguale, tout le problème digestif, la psychosomatique, le souci urinaire, le problème dermatologique, certains cas de la gynécologie, la maladie cardio artérielle, le côté neurologique, la phlébologie, la rhumatologie, le trouble au niveau du développement d’un enfant, et le problème des voies respiratoires. Une fois que le médecin constate un de ces cas, il peut recommander la cure thermale.

Comment bénéficier du remboursement ?

Pour cette première séance de cure thermale qui va durer 18 jours, le curiste doit réunir une certaine somme parce qu’elle doit d’abord avancer le coût du traitement et l’État rembourse au dernier jour. En moyenne, la cure coûte environ 600 euros et la totalité de cette somme sera payée par la SÉCU, le souci est que l’hébergement et le repas ne sont pas compris dans ce chiffre. Mais selon les études, ils peuvent aussi atteindre dans les 600 euros aussi. Vous devriez donc réunir 1 200 euros pour faire la cure et au dernier jour la SÉCU vous rembourse les 600 euros.

Il y a une autre tactique pour payer encore moins de frais, c’est de faire une mutuelle de santé, mais là, vous devrez déjà avoir un compte au moins des années dans cette mutuelle. La mutuelle de l’entreprise est possible, dans ce cas, vous pouvez aussi monter un autre dossier pour eux. Et comme convenu, cette mutuelle va payer le reste de ce que la SÉCU n’a pas payé, mais il pose aussi des conditions de pourcentage. Selon le compte de la mutuelle, il est probable qu’elle prendra en charge 300 euros du reste de la somme, et tout compte fait vous ne payez que 300 euros sur la cure.

Il est possible qu’une seule séance de cure ne suffise pas et pourtant, le résultat est en progression à la guérison, donc le médecin va vous prescrire un deuxième volet de cure après un mois. La démarche pour obtenir un remboursement est pareil, seulement, vous pouvez entrer dans une association qui va prendre en charge vos frais d’hébergement et les activités sur place.