Loading ...

La biobanque, l’organisme qui vous assure une meilleure santé

De nos jours, on parle beaucoup des médecins et des chercheurs grâce à qui de nombreuses maladies ont été guéries. Cependant, il faut veiller à ne pas laisser de côté, les organes scientifiques, gestionnaires de nos ressources biologiques, sans qui de nombreuses avancées scientifiques n’auraient pas été possibles. Les laboratoires travaillent en étroite collaboration avec les biobanques, détentrices d’éléments vitaux pour notre santé.

Qu’est-ce qu’une biobanque ?

Les centres de gestion des ressources biologiques se font communément appelés des biobanques. Dans le respect des règles scientifiques, morales et éthiques, ce type d’organisation gère les échantillons biologiques de la planète, voir de l’univers puisque des prélèvements lunaires ou encore sur des astéroïdes ont déjà été effectués.

Afin de préserver les éléments recueillis, les biobanques respectent un protocole clairement défini, suivi par des professionnels hautement qualifiés. Désormais, il existe même un diplôme pour assurer la direction d’une biobanque en France, à savoir le Master Biobanks and Complex Data Management, proposé par l’université de Nice.

Pour vous donner une idée du fonctionnement de ce type d’infrastructure, vous pouvez consulter les offres de la biobanque cell-and-co, installée dans le Puy-de-Dôme. Elle est spécialisée dans la gestion qualitative de nombreux types d’échantillons différents ainsi que dans l’analyse des données associées.

Pourquoi la biobanque est-elle utile à notre santé ?

Les biobanques sont particulièrement utiles au développement de l’espèce humaine puisqu’elles offrent la possibilité de conserver des ressources à étudier par les scientifiques, mais aussi par les médecins.

De nombreux bénéfices sont à relever depuis l’arrivée des biobanques dans les années 1990 notamment grâce à l’aptitude de préservation employée au sein de ces organismes. Les laboratoires scientifiques n’ont pas toujours les capacités de stockage recommandées alors ils font appel aux biobanques pour les alimenter en échantillons.

Les biobank offrent donc un avantage de recherche majeure pour notre santé en permettant l’étude d’éléments capitaux pour améliorer notre bien-être.

Les bénéfices “santé” apportés par la recherche scientifique

Comme expliqué un peu plus haut, les biobanques regroupent des experts en conservation d’éléments biologiques, détenteurs de connaissances vitales pour notre santé. Prenons l’exemple avec le virus du Covid, les québécois ont rapidement convenu de la création de biobanques spécialisées, la CoVbanQ qui stocke les souches virales et la BQC19 qui se charge de la préservation et l’étude des génomes de patients infectés par le coronavirus. Le but du jeu étant de freiner rapidement l’épidémie en recherchant des traitements efficaces grâce à l’étude des échantillons biologiques.

Le gouvernement français est également très impliqué dans le développement des biobanques avec un grand projet lancé en 2011 et nommé “biobanques” qui aura permis l’établissement de 70 centres de ressources biologiques dans le pays. L’idée majeure étant d’augmenter les services de recherches en internes pour que les bénéfices “santé” se ressentent dans le pays.

Création de produits de santé innovant grâce aux biobanques

L’arrivée des biobanques telle que Cell&Co représente une évolution scientifique sans précédent. Nombreux sont les produits de santé qui sont nés dans ce type de laboratoire ou grâce aux chercheurs qui collaborent avec cet organisme. Pour citer quelques exemples de création aujourd’hui indispensables à notre bien-être, à notre santé, on peut parler de la chimio-thérapie ou encore de la trithérapie grâce à l’étude ultra-contrôlée des cellules cancéreuses et des virus hautement contagieux.